Équipage perdu dans l’écrasement d’un hélicoptère Canadian Cyclone

Équipage perdu dans l’écrasement d’un hélicoptère Canadian Cyclone

Le gouvernement canadien a annoncé le 1er mai que cinq membres de l’équipage d’un CH-148 Cyclone de l’Aviation royale canadienne qui s’est écrasé en mer Méditerranée le soir du 29 avril sont désormais officiellement portés disparus et présumés décédés. Les efforts de recherche et de sauvetage de l’équipage se sont également transformés en efforts de recherche et de récupération.

Dans un communiqué de presse du 30 avril, le ministère de la Défense nationale a identifié le défunt comme étant le sous-lieutenant Abbigail Cowbrough, 23 ans, de la Nouvelle-Écosse. Elle était officier du génie des systèmes maritimes.

L’équipage du Cyclone. En partant du haut à gauche : le sous-lieutenant Abbigail Cowbrough, officier du génie des systèmes maritimes ; sous-lieutenant Matthew Pyke, officier de guerre navale ; Caporal-chef Matthew Cousins, opérateur de capteurs électroniques aéroportés ; Capitaine Maxime Miron-Morin, officier des systèmes de fight aérien; Capitaine Kevin Hagen, pilote ; Capitaine Brenden Ian MacDonald, pilote.

Les autres membres d’équipage à bord du Cyclone écrasé sont désormais officiellement considérés comme disparus et présumés décédés. Ils sont:

Capitaine Brenden Ian MacDonald, pilote, originaire de New Glasgow, Nouvelle-Écosse.Capitaine Kevin Hagen, pilote, originaire de Nanaimo, Colombie-Britannique.Capitaine Maxime Miron-Morin, officier des systèmes de fight aérien, originaire de Trois-Rivières, Québec.Sous-lieutenant Matthew Pyke, officier de guerre navale, originaire de Truro, en Nouvelle-Écosse. Caporal-chef Matthew Cousins, opérateur de capteurs électroniques aéroportés, originaire de Guelph, en Ontario.

Le Cyclone a été déployé au-dessus de la mer Méditerranée avec le NCSM Fredericton dans le cadre du 2e Groupe maritime everlasting de l’OTAN. Leur déploiement de six mois, qui a débuté en janvier, s’inscrit dans le cadre de l’opération REASSURANCE, la contribution du Canada aux mesures de réassurance et de dissuasion de l’OTAN en Europe centrale et orientale. .

Le Cyclone venait de terminer une mission d’entraînement au second de l’accident. Selon le chef d’état-major de la Défense, le général Jonathan Vance, l’hélicoptère retournait au NCSM Fredericton lorsque le contact a été perdu avec l’équipage de l’hélicoptère à 18 h 52, heure de l’Europe de l’Est. Des fusées éclairantes ont été repérées dans l’eau “quelques minutes plus tard”.

Kanada’ya ait FREDERICTON Fırkateyni’nin İyon Denizi’nde düşen helikopterini arama çalışmaları dün geceden bu yana sürüyor. OTAN SNMG-2’de görevli TCG SALİHREİS Fırkateynimiz ve beraberindeki helikopterimiz, kazanın gerçekleştiği noktada arama kurtarma çalışmalarına devam ediyor. pic.twitter.com/xfg69aEnkE

– TC Millî Savunma Bakanlığı (@tcsavunma) 30 avril 2020 Photographies prises dans la zone de recherche à bord du TCG Salihreis, une frégate de la marine turque, aidant à la recherche.

Selon le ministre de la Défense Harjit Sajjian, les États-Unis, l’Italie, la Grèce et la Turquie participent aux efforts de recherche et de récupération. Les enregistreurs de vol et vocaux du Cyclone ont été récupérés et un avion est envoyé pour récupérer les enregistreurs afin d’analyser la trigger de l’accident.

Alors que la trigger du crash reste inconnue, tous les Cyclones actuellement en service sont désormais en “pause opérationnelle”. Le général Vance a déclaré que la pause n’était pas un échouement de la flotte et devait permettre aux équipes de sécurité des vols de l’ARC d’inspecter les hélicoptères afin qu’un problème à l’échelle de la flotte puisse être exclu.

[email protected] a tenu une veillée en mer aujourd’hui, pour honorer leurs compagnons de bord perdus dans le tragique accident de mercredi.

La famille Défense pleure à leurs côtés.

Le navire est en route vers le port, où les restes de leurs collègues commenceront leur voyage de retour. #WeWillRememberThem pic.twitter.com/mkMxiYTA5d

— Opérations des Forces armées canadiennes (@CFOperations) 1er mai 2020

Le CH-148 Cyclone, fabriqué par Sikorsky, remplace les hélicoptères maritimes Sea King vieillissants du Canada. Comme les Sea King avant lui, le Cyclone sert à la guerre anti-sous-marine, à la guerre anti-surface, à la recherche et au sauvetage et aux missions utilitaires. La flotte Cyclone a atteint sa capacité opérationnelle initiale en juin 2018 et a atteint plus de 9 000 heures de vol à ce jour.